Femme dans la Société Mauricienne

Le Statut de la Femme dans la Société Mauricienne

Le statut de la femme était, auparavant, comparable à celui d’un enfant. Le stéréotype féminin montre que la place des femmes est à la maison, à s’occuper des tâches ménagères, des enfants et de leur époux. Les droits des femmes étaient limités et très peu d’entre elles avaient une place, dite valorisante, dans la société.

C’est souvent uniquement lors de la journée de la femme, célébrée le 8 mars, qu’on l’honore. Cependant, des progrès ont été faits et le statut de la femme est bien plus haut placé. Elle est même considérée comme l’égal de l’homme. Mais ce n’est pas toujours le cas et plus particulièrement dans la société patriarcale qu’est l’Ile Maurice.

La femme et la politique à l’ile Maurice

Au cours des dernières décennies, la condition de la femme a beaucoup évolué. C’est en 1948, suite à l’attribution du droit de vote aux femmes, que marque leur entrée dans le monde politique. La présence des femmes dans les institutions politiques a augmenté pendant ces dernières années. Néanmoins, la femme a toujours une faible représentation dans le parlement à l’Ile Maurice.

D’après un article rédigé par Contrepoints, les femmes représentaient, en parlement, un pourcentage de 5,7 % en 1983 et 1987, 17 % en 2005 et 11,6 % en 2014. Ce pourcentage est passé à 20 % lors des dernières élections. Cela confirme une modeste évolution mais aussi que les femmes restent toujours en minorité face aux hommes dans les institutions politiques.

L’Ile Maurice, étant une société patriarcale, n’accorde que peu de place aux femmes dans son Assemblée Nationale. Avec uniquement 14 femmes face à 56 hommes depuis les élections de 2019, les femmes sont sous-représentées.

Due à la sous-représentation de la femme dans les instances politiques, cela pourrait décourager les jeunes femmes à se tourner vers une carrière dans ce secteur. Cependant certaines veulent changer le système patriarcal qui préconise la quasi omniprésence des hommes en politique en se présentant aux élections. Ceci a pu être remarqué lors des dernières élections, où les candidates étaient jeunes.

La femme dans le secteur de l’emploi

La femme a désormais trouvé sa place dans le monde du travail. Contrairement aux dernières années, le statut de la femme s’est élevé et a pris une place importante dans la société. Elle est une partie intégrante du corps social et participent activement au développement de ce dernier.

Malgré la présence des femmes dans le secteur de l’emploi, les hommes sont toujours en majorité. Suite aux données de Statistics Mauritius publiées en 2020, les chefs d’entreprise féminins étaient de 11,9 % contre 18,6% chez les hommes. Les hommes sont favorisés lors des choix pour un poste haut placé. Les femmes sont souvent considérées uniquement comme des mères de famille et ceci est une des raisons pour le manque de dirigeantes d’entreprise.  Sachant qu’elles pourraient avoir des enfants et manquer des jours de travail, sans parler du congé de maternité obligatoire dans tous les secteurs, cela décourage les employeurs à choisir une femme plutôt qu’un homme.

Conjuguer épouse, maman et femme d’affaire n’est pas une chose facile et pourtant certaines le font. Voir des femmes au pouvoir est un grand signe d’encouragement pour les jeunes filles d’aujourd’hui. Elles sont de plus en plus motivées à grimper les échelons et se faire une place parmi ce monde dominé par les hommes.

Ont-elles du soutient ?

Heureusement pour celles qui n’osent pas se dresser contre la société, des organisations ont été créés pour les aider. Ceci montre aux femmes qu’elles ne sont pas seules pour se battre contre la discrimination et les stéréotypes de la société. Elles sont encouragées à se démarquer en participant à diverses activités dont en résulte la conscientisation du peuple à l’égard des femmes et de leur statut.

YUVA est une des plus grandes ONG de l’Ile Maurice et d’Afrique et a pour but de promouvoir l’autonomisation des jeunes. YUVA a pour objectif d’aider ceux dans le besoin. Elle favorise le développement des individus quel que soit leur religion, couleur, ethnicité et sexe.

L’autonomisation des femmes

En se basant sur les statistiques de Statistics Mauritius, il est important de noter que le nombre de femmes à l’Ile Maurice est bien plus élevé que celui des hommes, soit 639,712 femmes et 626,028 hommes en 2020. De plus, ce sont celles qui sont le plus appliquées dans leur éducation et leur effort est récompensé par le succès académique. 22,0% de femmes possèdent une qualification tertiaire face à 17.5 % d’hommes. C’est pourquoi les femmes devraient être beaucoup plus représentés et avoir plus d’impact dans la société d’aujourd’hui.

L’autonomisation des femmes est une avancée dans le développement d’un pays, particulièrement ceux qui crient haut et fort être pour l’égalité des sexes. Les femmes ont leur place et devraient bénéficier de plus d’opportunités.

Ingrid Roussel, Interne à YUVA

Published by

YUVA

Registered in February 2015, YUVA started as a group of enthusiastic individuals, and today it has mobilised thousands of young people with a simple aim of creating a better future for children and youth of Mauritius. At the heart of YUVA’s duty lies the conviction that the collective destinies of the human race are bound together.

Leave a Comment